Quel est le lien entre la perte d'audition et la santé ?

Temps de lecture: 5 min
par
07-04-21

BLOG

Mal aux dents ? On appelle le dentiste. De la fièvre ? Un rendez-vous chez le médecin ! Vous commencez à avoir du mal à lire les panneaux de signalisation? Il est grand temps d'aller chez l'opticien ! Mais lorsqu'il est question d'un problème d'audition, de nombreuses personnes rechignent parfois à faire confiance à un audicien.

Votre audition et votre santé vont de pair. Pour être en forme, il faut donc protéger son ouïe. Pour prévenir les troubles auditifs, vous devez donc réagir dès les premiers signes de détérioration.

Malheureusement, ces premiers symptômes sont trop souvent ignorés. Les gens attendent en moyenne 7 à 10 ans avant de chercher une solution auditive. Pourtant, la détection et le traitement précoces de la perte auditive peuvent vous protéger de nombreuses conséquences négatives.

Découvrez pourquoi il est important de veiller à votre audition:

 

Perte d'audition : des conséquences sur le cerveau

Une bonne ouïe peut reconnaître les sons graves et aigus. Elle est particulièrement adaptée à la compréhension du langage, dont elle capte les moindres nuances et intonations, dans toutes circonstances. Nos oreilles filtrent les informations, entendent à 360°, différencient le haut et le bas, l’avant et l’arrière. Notre ouïe filtre les sons parasites et parvient à se focaliser sur ce que nous avons réellement besoin d’entendre.

Une perte auditive va donc obligatoirement affecter les activités quotidiennes et, parfois, diminuer la qualité de vie elle-même. Avec la presbyacousie (perte progressive de l'audition), l’ouïe devient moins fine, notamment dans les aigus. Et les régions du cerveau qui gèrent ces gammes de fréquences vont être affectées à d’autres tâches. Cette réorganisation neuronale aura pour conséquence d’amplifier la surdité de la personne. Dans un environnement bruyant, le cerveau organise, trie, choisit la source désirée pour bien entendre ce qui est dit et réduit les bruits environnants. Pour une personne malentendante, le cerveau devra travailler beaucoup plus car les informations qu’il reçoit des oreilles sont plus faibles.

 

La perte auditive et la démence

Une étude récente publiée par The Lancet Commission, affirme que la perte auditive est le facteur de risque le plus important qui a une influence sur la démence. Une perte d’audition modérée triple le risque et les personnes souffrant d'une perte auditive sévère sont même 5 fois plus exposées au risque de démence que celles qui ne sont pas malentendantes. La perte d'audition entraîne un isolement social, ce qui réduit votre participation aux conversations. Ces facteurs peuvent contribuer à la démence.

 

La perte auditive et la dépression

Si les origines de la souffrance morale sont parfois floues, il est intéressant de se pencher sur l’état de santé auditif des personnes souffrantes. Une perte d’audition sévère peut multiplier par quatre le risque de dépression. Le neurologue Dr Justin Golub, affirme dans le Quotidien du Médecin que « plus la perte auditive est importante, plus le risque de symptômes dépressifs est grand. Les personnes souffrant d’une perte auditive sévère ont un risque de dépression 4,3 fois supérieur à celui des personnes sans problème auditif

La personne souffrant de troubles de l’audition a de plus en plus du mal à communiquer et se referme sur elle-même. Ce manque de contact peut favoriser l’apparition de ces symptômes. Si les signes d’une presbyacousie commencent à se faire ressentir, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. De plus, si vous observez que l’un de vos proches semble déprimé, vérifiez son audition. Il est possible qu’une perte auditive soit la cause de son état émotionnel. Dans ce cas, l’appareillage peut être une solution.

 

Des appareils auditifs pour soulager les troubles

Les appareils auditifs permettent d’échapper aux conséquences des problèmes d’audition, mais aussi aux influences négatives sur notre santé mentale. Il n’est jamais trop tard pour intervenir, pour lutter contre les pertes d’audition.

Prendre rendez-vous

 

 

0 commentaires

Commentaires