La perte auditive neurosensorielle est la plus fréquente des trois types de perte auditive (les deux autres étant la perte auditive de transmission et la perte auditive mixte).

Ce type de perte auditive implique un endommagement des petites cellules ciliées de l’oreille interne ou du nerf qui transmet les sons au cerveau. Elle résulte le plus souvent du processus naturel de vieillissement ou de l’exposition à des sons forts. Poursuivez votre lecture et découvrez-en plus sur :

Souhaitez-vous tester votre audition ?
Prendre rendez-vous

À l’intérieur de votre oreille interne, se trouvent de petites cellules ciliées qui détectent les sons, ainsi que le nerf auditif qui les transmet au cerveau. L’endommagement des cellules ciliées dû au vieillissement, à un son ou à une maladie peut conduire à une perte auditive neurosensorielle. La perte auditive neurosensorielle peut affecter une seule oreille ou les deux. 

Il est possible de naître avec une perte auditive neurosensorielle, mais il est plus probable de l’acquérir avec le temps. La perte auditive liée à l’âge (également connue sous le nom de presbyacousie) est la cause la plus fréquente de perte auditive neurosensorielle. La perte auditive peut varier en degrés, de légère à sévère, ou même profonde, et a tendance à empirer lentement avec le temps, selon la cause. 

Autres types de perte auditive

Souvent, la perte auditive s’installe graduellement au fil du temps. C’est la raison pour laquelle il est intéressant de connaître les signes d’une perte auditive, vous pourrez ainsi savoir ce que l’on ressent quand on en est atteint.

Il peut être difficile d’identifier les symptômes uniquement spécifiques à la perte auditive neurosensorielle. Cependant, si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est probable que vous souffriez d’une perte auditive - et vraisemblablement d’une perte auditive neurosensorielle :

Reconnaissez-vous l’un de ces signes ?
  1. Difficulté à suivre les conversations entre plus de deux personnes ou dans un environnement bruyant
  2. Difficulté à comprendre les informations verbales dans un lieu public, comme sur des haut-parleurs, dans les restaurants, les magasins ou au travail
  3. Difficulté à comprendre les conversations téléphoniques
  4. Les sons semblent imprécis ou impression que les personnes chuchotent
  5. Difficulté à entendre les sons aigus
  6. Les tintements ou bourdonnements d’oreille, connus sous le nom d’acouphènes, sont typiques de ce type de perte auditive.

Si vous reconnaissez l’un des signes évoqués ci-dessus, vous souffrez peut-être d’une perte auditive. Vous pouvez même être confronté(e) à plusieurs de ces signes, ce qui est tout à fait normal. 
N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez une opinion professionnelle. S’il s’avère que vous êtes atteint(e) d’une perte auditive, nous pourrons discuter avec vous des options visant à améliorer la qualité de votre audition.

 

Prendre rendez-vous pour un test auditif gratuit

Ce type de perte auditive peut souvent être traité grâce à des aides auditives. Il existe une large gamme d’aides auditives disponibles, vous pourrez donc trouver un type qui s’adapte à vos besoins et à votre type de perte auditive.

Types d’aides auditives

La perte auditive neurosensorielle ne peut pas être traitée par des médicaments ou une intervention chirurgicale. La meilleure façon de traiter une perte auditive neurosensorielle est de prendre rendez-vous pour un test auditif dans un centre auditif professionnel, obtenir un diagnostic et bénéficier d’une introduction à vos options de traitement. 

Nous vous recommandons d’adopter un traitement aussitôt que possible puisque la perte auditive neurosensorielle peut entraîner des effets secondaires indésirables tels qu’un isolement ou une dégradation de la qualité de vie.

 

Réserver une consultation gratuite avec un expert en perte auditive neurosensorielle

Si votre audition vous inquiète, nous pouvons vous aider à déterminer si vous souffrez d’une perte auditive. Les dernières aides auditives peuvent vous aider à comprendre ce que l’on dit de la même façon que si vous aviez une audition normale.

*
*
*
*
*

Qu’est-ce qui provoque une perte auditive neurosensorielle ?

La perte auditive neurosensorielle se produit lorsque le nerf auditif ou les petites cellules ciliées de l’oreille interne ont été endommagés. Cela peut être lié à différentes causes, notamment : 

  • Le vieillissement - la perte auditive liée à l’âge (également connue sous le nom de presbyacousie, elle est la forme la plus fréquente de perte auditive neurosensorielle)

  • L’exposition à des sons forts, il peut s’agir d’une exposition unique ou d’une exposition répétée à un son fort

  • Un traumatisme crânien, causé par ex. par un choc au niveau de la tête

  • Certains médicaments 

  • La génétique ou des complications au cours de l’accouchement et de la grossesse

Perte auditive neurosensorielle soudaine

La perte auditive neurosensorielle soudaine (SSNHL), ou surdité soudaine, implique une perte rapide et inexpliquée de l’audition de façon brusque ou sur plusieurs jours. La plupart du temps, elle n’atteint qu’une seule oreille. Parfois, elle peut disparaître d’elle-même ou être résorbée par un traitement médical. Si vous souffrez d’une perte auditive soudaine, consultez votre médecin pour obtenir un avis médical.

Quelle est la meilleure aide auditive pour une perte auditive neurosensorielle ?

Les aides auditives programmées et adaptées aux besoins individuels de l’utilisateur constituent la référence actuelle en matière de traitement de la perte auditive. 
La meilleure aide auditive pour vous peut ne pas être la meilleure aide auditive pour une autre personne. Le style de vie, les options de connectivité, le prix et l’apparence générale font partie des facteurs à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir la bonne solution pour traiter votre perte auditive neurosensorielle. 

Prévenez la perte auditive avant qu’elle ne vous affecte, vous ou un être cher

Si vous bénéficiez d’une bonne audition, il n’est jamais trop tôt pour prévenir une perte auditive. L’utilisation d’une protection auditive, comme les bouchons d’oreilles, embouts ou casques antibruit, peut aider à prévenir une perte auditive lorsque vous savez que vous allez être exposé(e) à des sons forts, tels que :

  • Outils de jardinage comme les tondeuses et les souffleurs à feuilles 

  • Machines à bois 

  • Appareils bruyants

  • Exposition liée au travail, notamment en usine, sur les chantiers et même dans les écoles

  • Motoneiges

  • Musique

Les bouchons d’oreilles et les casques antibruit peuvent offrir une protection à vos oreilles. Il est recommandé de les porter afin d’éviter d’endommager votre audition. 

Des sons trop forts au quotidien, à la maison comme au travail, peuvent représenter un risque pour l’audition. Il est donc judicieux d’investir dans une protection auditive. Il est également conseillé d’éviter les sons forts et de réduire le temps d’exposition quotidien à ces sons. 

En savoir plus sur la perte auditive


La perte auditive neurosensorielle est-elle un handicap ?

Elle peut l’être. L’Americans with Disabilities Act (ADA) ou « Loi sur les Américains avec handicap » est une loi qui interdit les discriminations à l’égard des personnes présentant un handicap, y compris la perte auditive. Au fil du temps, le gouvernement a clarifié les types de handicaps ou déficiences bénéficiant de la protection assurée par l’ADA. Officiellement, la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi affirme que « les individus présentant des déficiences auditives peuvent accomplir un travail efficace et ne devraient pas se voir refuser des opportunités en raison de stéréotypes relatifs à leur perte auditive ».

Cependant, la classification d’une déficience en tant que handicap dépend de la sévérité de la perte et du besoin d’adaptations. Toutes les personnes souffrant d’une perte auditive neurosensorielle n’ont pas forcément besoin d’adaptations, en particulier si elles portent des aides auditives qui les aident à entendre aussi bien que les autres. Néanmoins, des ajustements, un support technique ou une autre forme d’aide peuvent s’avérer nécessaires. 

Certaines adaptations peuvent concerner des téléphones, des logiciels ou des dispositifs électroniques s’intégrant aux aides auditives. Elles peuvent également consister à faire intervenir des interprètes en langue des signes, autoriser un chien écouteur (si l’établissement n’autorise pas les chiens) ou réaliser des ajustements sur le lieu de travail, conformément à l’ADA.

 

Carsten Ahlbom, Formateur international expérimentécarsten-ahlbom
Carsten Ahlbom est ingénieur électronicien et dispose de plus de 40 ans d’expérience dans le domaine de l’audition. Il a contribué au développement de solutions auditives, comme des aides auditives, des méthodes d’appareillage et de conseil. Il enseigne l’audiologie dans les universités de Varsovie, en Pologne, et de Copenhague, au Danemark.

Il a voyagé dans plus de 70 pays pour former des audiologistes dans des universités, des cliniques publiques et privées à l’appareillage, aux aides auditives, aux embouts, etc.