Une aide auditive, comment ça marche ?

Temps de lecture: 3 min
par
19-08-20

BLOG

Plus les aides auditives sont petites et discrètes - et les appareils de dernière génération sont très discrets - plus la technologie qui se cache derrière elles est impressionnante. Vous êtes-vous déjà demandé comment un appareil aussi minuscule aide aussi efficacement les gens à mieux entendre? Et quelle est la différence entre les appareils numériques et analogiques (et lequel vous devriez choisir) ? Nous nous faisons un plaisir de vous l’expliquer.

Une aide auditive est une pièce technologique intelligente que vous portez derrière ou à l'intérieur de votre oreille. Il amplifie les sons ambiants (tels que les conversations, les émissions de télévision ou la radio) pour mieux communiquer et entendre dans les situations quotidiennes. Il se compose de trois parties : un micro, un amplificateur et un haut-parleur. Le micro reçoit les ondes sonores, les convertit en signaux électriques et les envoie vers l'amplificateur. Cela augmente la puissance des signaux, qui sont envoyés à l'oreille par le haut-parleur. Et tout cela dans un appareil qui, de nos jours, peut ne pas être plus gros qu'une myrtille.

Voilà pour la brève explication 😊 L'explication complète est un peu plus technique, mais ceci pourra vous apportez quelques éclaircissements!

 

  • Le micro capte les sons via la puce de traitement

  • il analyse les sons

  • les sons traités sont envoyés à l'amplificateur

  • les sons amplifiés sont transmis au haut-parleur

  • le haut-parleur envoie les sons à l'oreille interne (via un écouteur dans le canal auditif ou via un fil fin vers un récepteur placé dans l'oreille)

  • dans l'oreille interne, le son est transformé en impulsions électriques

  • le cerveau capte les impulsions et les traite

 

Composants appareil auditif

Les aides auditives sont disponibles sous forme numérique et analogique. La forme numérique est recommandée car elle donne généralement de meilleurs résultats que la version analogique. En effet, les appareils auditifs analogiques amplifient simplement les ondes sonores qui sont converties en signaux électriques, tandis que les appareils numériques convertissent ces ondes sonores en codes numériques spécifiques - qui contiennent des informations plus détaillées sur la provenance, la hauteur et le volume du son - avant d'amplifier le son. Et ce processus permet à l'utilisateur d'adapter plus facilement le son à selon ses besoins ou ses désirs. En outre, la plupart des appareils auditifs numériques sont programmés pour s'adapter automatiquement à l'environnement sonore. De plus, les appareils auditifs analogiques, les moins utilisés, sont principalement proposés pour les pertes auditives de 80 dB ou plus.

  • Une meilleure communication

  • Tonalités / sons clairs

  • Qualité sonore naturelle

  • Filtre les bruits inutiles

  • Une plus grande implication sociale

  • Moins de retours d'information et de bruits de sifflement

  • Moins de bruit de vent

  • Moins de bruit de fond

  • Fournir des "sons de confort" aux personnes souffrant d'acouphènes

  • Amélioration de la qualité de vie

  • La capacité d'entendre des sons faibles

  • Moins de bruits de mastication et de déglutition en mangeant et en buvant

  • La possibilité pour l'aide auditive de se concentrer sur les sons les plus proches

 

La technologie des aides auditives a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières décennies, améliorant considérablement la qualité du son et l'expérience globale de l'utilisateur. De plus, cette technologie numérique est susceptible de se développer encore davantage dans les années à venir - pour une expérience encore meilleure à l'avenir.

 

0 commentaires

Commentaires